Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.k.Sromancier.overblog.com

Un espace pour m'évader à travers mes textes et mes poemes!!!

Rappelle-toi

Publié le 21 Août 2015 par Jeusch Kyky Salomon in poésie

Rappelle-toi

Rappelle toi de ta naissance Pourquoi a-t-on grandit, on n’a plus une journée de réjouissance Aujourd’hui le monde perd à petit feu son essence Regarde-toi, tu perds sans égard ta quintessence
Te rappelles-tu du temps de Duvalier ? Je peux pas me prononcer, ma conscience n’était pas née Qui se souvient de tous les présidents qui ont gouvernés ? Sinon de celui qui te laisse avec un esprit tourmenté
Rappelle-toi de ton enfance L’obsession n’avait pas encore pour mobile ta corpulence Tu rêves d’avoir de l’influence Ce que tu cherches en soignant ton apparence
Rappelle-toi de ta première journée à la petite école Moi, j’ai tellement pleuré que l’on a du me retenir par le col Si tu passes à coté de tes rêves, c’est pas de bol Relève-toi, ta vie ne va pas se recoller avec de la colle
Te rappelles-tu de tes premiers pas ? Bien sûr que non, consciencieusement t’étais pas encore là Depuis le temps t’en as fait du chemin, j’espère que c’est le cas Trouves tout seul tes repères, il ne te sera d’aucune utilité un compas
Rappelle-toi de tes premières blessures Avec elles, tes souffrances ont commencé, j’en suis sûr L’apparence reste pour le cœur un raccourci vers son ouverture Mieux ne pas être pour la réalité une armoire à fourniture
Te rappelles-tu de ta jeunesse ? De mon point de vue ce n’est qu’une étape vers la vieillesse Dit comme ça, ce n’est que par gentillesse Mais celui qui pense avoir vieilli, ce n’est qu’avouer sa faiblesse
Rappelle-toi de ta misère Dans l’idée que tu as déjà traversé ses lisières De toute façon ce n’est plus un problème, si on considère C’est un état d’âme, moi je me place aux deux hémisphères
Rappelle-toi de ta réussite Surtout de tes déceptions, de tes échecs, que je cite L’arrogance n’est pas de bon conseil, il t’aidera à perpétrer le même rite Tu te perdras en un clin d’œil au cas où tu précipites
Rappelle-toi de ton passé Hier, aujourd’hui et demain, n’est qu’un tremplin vers l’éternité Le passé t’aidera peut être à parfaire l’humanité Quand tu auras pris le temps de sublimer ta postérité
Rappelle-toi d’une seule et unique chose
Le monde n’est pas et ne sera jamais un jardin de rose
Comme l’abeille, pour grandir, tu auras à produire ton propre saccharose
Humilité et sagesse, te montreront la voie pour ne pas en faire une overdose

Commenter cet article