Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.k.Sromancier.overblog.com

Un espace pour m'évader à travers mes textes et mes poemes!!!

PAPA M'A DIT

Publié le 26 Juin 2016 par Jeusch Kyky Salomon in poésie

papa maditjksalomon
papa maditjksalomon

Comment te dire ce que j’ai sur le cœur
Tête baissée, peur de croiser ton regard
Au carrefour des cœurs brisés pour ne pas te donner rancard
Peur de te dire au revoir quand finalement arrivera l’heure

Tu t’es cassé le dos
Pour nous donner un avenir sûr
Arrêter par une balle perdue, les pleurs ont coulé à flot
Un avenir qui s’efface telle une morsure

Flirter avec les soucis
Ma vie quotidienne cache ton sourire
Malgré tous les efforts, ils te trahissent tes soupirs
« Sache papa, tu as une raison de sourire car aujourd’hui t’es papi »

Si un jour à nouveau la vie me sourit
J’aurai tout le bonheur de te dire merci
Et même si ce n’était pas le cas
Je partirais avec la fierté de t’avoir eu comme papa

Inutile de te dire que tu es le meilleur au monde
De mon paternel à mon pote, il n’y a pas de relation plus profonde
Mes larmes te diront combien je t’aime
Sans toi, je serais perdu quand mes peines se déchainent

Le brouillard du passé m’empoisonne encore
Toi tu es l’antidote, lequel qui sera toujours plus fort
A travers ton dévouement tu m’offre le confort
Pour tout ça papa, ma reconnaissance à plus de valeur que l’or

Papa, tu m’as tout donné
Ton temps, ta sagesse et ton amour
Avec moi, tu as tout partagé
Ma douleur, mon amertume, mes peines ; quelle preuve d’amour

Je suis celui de tes deux fils
Qui t’as fait le plus galérer
Au tournant, je ne t’ai jamais vu nous balancer
Et moi, j’espère recevoir ton courage de père en fils

Pour moi, tu as toujours été là
Dans ma sérénité, tu ne fais jamais profil bas
Même si je répétais : « papa tout va bien »
Tu me répondais :« je suis papa, je ne contrôle pas d’où ça vient»

Tes mots résonnent dans ma tète
« Va à l’école, travaille bien, ne soit pas bête
Il te faut tout apprendre pour avoir une taffe honnête
Un jour tu seras à l’abri des tempêtes »

Tu m’as évité d’être une tête brulée
Dans ma mémoire, tes conseils sont incrustés
La seule chose que ne puisse enlever la fatalité
C’est l’honnêteté que tu m’as donnée

Sous les pansements de mes blessures
Mon histoire cherche sa route et s’évade
Tu changerais tout, si tu pouvais, je m’en rassure
Mais t’inquiète, ma fierté, je ferais tout pour sa sauvegarde

Aujourd’hui encore, grâce à toi, j’ai le souffle
Tu m’as donné le tient pour éviter que je m’étouffe
Qui le premier de nous à déjà dire « je t’aime » ?
Tu me rappelles tous les jours que je suis de ton germe

Un jour, peut-être, il fallait que mon histoire s’arrête
La tienne va se raconter à perpète
Tu es la plume qui l’a débutée et qui ne cesse de l’écrire
Dans mon éternité ils se rappelleront que tu l’as empêchée de pâlir

Je n’arriverai jamais à te dire ce que j’ai sur le cœur
Pour toi papa, mon amour dépasse l’univers
Tu as pris mes souffrances, tu es ma délivrance
C’est toi papa, le miracle qu’attendait depuis toujours mon espérance.

Extrait " Vers d'hivers Rimes divers" coming soon
Ausky SALOMON (jksalomon, poète/romancier)

Commenter cet article